Home / Archive / 2019 / Existential predication in the languages of the Sudanic belt
Document Actions

Citation and metadata

Recommended citation

Creissels D (2019). Existential predication in the languages of the Sudanic belt. Afrikanistik Online, Vol. 2019. (urn:nbn:de:0009-10-48607)

Download Citation

Endnote

%0 Journal Article
%T Existential predication in the languages of the Sudanic belt
%A Creissels, Denis
%J Afrikanistik Online
%D 2019
%V 2019
%N 1
%@ 1860-7462
%F creissels2019
%X Parmi les différents types de constructions qui ont pu être désignées comme ‘existentielles’ dans la littérature, cet article s’intéresse à la prédication de localisation inverse, illustrée en français par Il y a un chat dans l’arbre. La prédication de localisation inverse, comme la prédication de localisation simple, illustrée en français par Le chat est dans l’arbre, se caractérise par son aptitude à encoder les relations figure-fond prototypiques ; elle diffère de la prédication de localisation inverse par le fait qu’elle encode la perspectivisation marquée ‘du fond à la figure’. Toutes les langues n’ont pas une construction prédicative de localisation inverse morphologiquement distincte de la prédication de localisation simple, mais dans beaucoup de langues qui pas une telle construction, l’ordre des constituants peut varier en relation avec la perspectivisation. Ce n’est toutefois pas le cas pour les langues de la ceinture soudanaise. Une particularité typologique remarquable des langues de cette zone est que la plupart d’entre elles n’ont pas une construction morphologiquement distincte pour la prédication de localisation inverse, et en même temps n’utilisent pas la variation de l’ordre des constituants pour exprimer un changement de perspective dans la prédication de localisation.
%L 490
%K African languages
%U http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0009-10-48607

Download

Bibtex

@Article{creissels2019,
  author = 	"Creissels, Denis",
  title = 	"Existential predication in the languages of the Sudanic belt",
  journal = 	"Afrikanistik Online",
  year = 	"2019",
  volume = 	"2019",
  number = 	"1",
  keywords = 	"African languages",
  abstract = 	"Parmi les diff{\'e}rents types de constructions qui ont pu {\^e}tre d{\'e}sign{\'e}es comme `existentielles' dans la litt{\'e}rature, cet article s'int{\'e}resse {\`a} la pr{\'e}dication de localisation inverse, illustr{\'e}e en fran{\c{c}}ais par Il y a un chat dans l'arbre. La pr{\'e}dication de localisation inverse, comme la pr{\'e}dication de localisation simple, illustr{\'e}e en fran{\c{c}}ais par Le chat est dans l'arbre, se caract{\'e}rise par son aptitude {\`a} encoder les relations figure-fond prototypiques ; elle diff{\`e}re de la pr{\'e}dication de localisation inverse par le fait qu'elle encode la perspectivisation marqu{\'e}e `du fond {\`a} la figure'. Toutes les langues n'ont pas une construction pr{\'e}dicative de localisation inverse morphologiquement distincte de la pr{\'e}dication de localisation simple, mais dans beaucoup de langues qui pas une telle construction, l'ordre des constituants peut varier en relation avec la perspectivisation. Ce n'est toutefois pas le cas pour les langues de la ceinture soudanaise. Une particularit{\'e} typologique remarquable des langues de cette zone est que la plupart d'entre elles n'ont pas une construction morphologiquement distincte pour la pr{\'e}dication de localisation inverse, et en m{\^e}me temps n'utilisent pas la variation de l'ordre des constituants pour exprimer un changement de perspective dans la pr{\'e}dication de localisation.",
  issn = 	"1860-7462",
  url = 	"http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0009-10-48607"
}

Download

RIS

TY  - JOUR
AU  - Creissels, Denis
PY  - 2019
DA  - 2019//
TI  - Existential predication in the languages of the Sudanic belt
JO  - Afrikanistik Online
VL  - 2019
IS  - 1
KW  - African languages
AB  - Parmi les différents types de constructions qui ont pu être désignées comme ‘existentielles’ dans la littérature, cet article s’intéresse à la prédication de localisation inverse, illustrée en français par Il y a un chat dans l’arbre. La prédication de localisation inverse, comme la prédication de localisation simple, illustrée en français par Le chat est dans l’arbre, se caractérise par son aptitude à encoder les relations figure-fond prototypiques ; elle diffère de la prédication de localisation inverse par le fait qu’elle encode la perspectivisation marquée ‘du fond à la figure’. Toutes les langues n’ont pas une construction prédicative de localisation inverse morphologiquement distincte de la prédication de localisation simple, mais dans beaucoup de langues qui pas une telle construction, l’ordre des constituants peut varier en relation avec la perspectivisation. Ce n’est toutefois pas le cas pour les langues de la ceinture soudanaise. Une particularité typologique remarquable des langues de cette zone est que la plupart d’entre elles n’ont pas une construction morphologiquement distincte pour la prédication de localisation inverse, et en même temps n’utilisent pas la variation de l’ordre des constituants pour exprimer un changement de perspective dans la prédication de localisation.
SN  - 1860-7462
UR  - http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0009-10-48607
ID  - creissels2019
ER  - 
Download

Wordbib

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<b:Sources SelectedStyle="" xmlns:b="http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/bibliography"  xmlns="http://schemas.openxmlformats.org/officeDocument/2006/bibliography" >
<b:Source>
<b:Tag>creissels2019</b:Tag>
<b:SourceType>ArticleInAPeriodical</b:SourceType>
<b:Year>2019</b:Year>
<b:PeriodicalTitle>Afrikanistik Online</b:PeriodicalTitle>
<b:Volume>2019</b:Volume>
<b:Issue>1</b:Issue>
<b:Url>http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0009-10-48607</b:Url>
<b:Author>
<b:Author><b:NameList>
<b:Person><b:Last>Creissels</b:Last><b:First>Denis</b:First></b:Person>
</b:NameList></b:Author>
</b:Author>
<b:Title>Existential predication in the languages of the Sudanic belt</b:Title>
<b:Comments>Parmi les différents types de constructions qui ont pu être désignées comme ‘existentielles’ dans la littérature, cet article s’intéresse à la prédication de localisation inverse, illustrée en français par Il y a un chat dans l’arbre. La prédication de localisation inverse, comme la prédication de localisation simple, illustrée en français par Le chat est dans l’arbre, se caractérise par son aptitude à encoder les relations figure-fond prototypiques ; elle diffère de la prédication de localisation inverse par le fait qu’elle encode la perspectivisation marquée ‘du fond à la figure’. Toutes les langues n’ont pas une construction prédicative de localisation inverse morphologiquement distincte de la prédication de localisation simple, mais dans beaucoup de langues qui pas une telle construction, l’ordre des constituants peut varier en relation avec la perspectivisation. Ce n’est toutefois pas le cas pour les langues de la ceinture soudanaise. Une particularité typologique remarquable des langues de cette zone est que la plupart d’entre elles n’ont pas une construction morphologiquement distincte pour la prédication de localisation inverse, et en même temps n’utilisent pas la variation de l’ordre des constituants pour exprimer un changement de perspective dans la prédication de localisation.</b:Comments>
</b:Source>
</b:Sources>
Download

ISI

PT Journal
AU Creissels, D
TI Existential predication in the languages of the Sudanic belt
SO Afrikanistik Online
PY 2019
VL 2019
IS 1
DE African languages
AB Parmi les différents types de constructions qui ont pu être désignées comme ‘existentielles’ dans la littérature, cet article s’intéresse à la prédication de localisation inverse, illustrée en français par Il y a un chat dans l’arbre. La prédication de localisation inverse, comme la prédication de localisation simple, illustrée en français par Le chat est dans l’arbre, se caractérise par son aptitude à encoder les relations figure-fond prototypiques ; elle diffère de la prédication de localisation inverse par le fait qu’elle encode la perspectivisation marquée ‘du fond à la figure’. Toutes les langues n’ont pas une construction prédicative de localisation inverse morphologiquement distincte de la prédication de localisation simple, mais dans beaucoup de langues qui pas une telle construction, l’ordre des constituants peut varier en relation avec la perspectivisation. Ce n’est toutefois pas le cas pour les langues de la ceinture soudanaise. Une particularité typologique remarquable des langues de cette zone est que la plupart d’entre elles n’ont pas une construction morphologiquement distincte pour la prédication de localisation inverse, et en même temps n’utilisent pas la variation de l’ordre des constituants pour exprimer un changement de perspective dans la prédication de localisation.
ER

Download

Mods

<mods>
  <titleInfo>
    <title>Existential predication in the languages of the Sudanic belt</title>
  </titleInfo>
  <name type="personal">
    <namePart type="family">Creissels</namePart>
    <namePart type="given">Denis</namePart>
  </name>
  <abstract>Parmi les différents types de constructions qui ont pu être désignées comme ‘existentielles’ dans la littérature, cet article s’intéresse à la prédication de localisation inverse, illustrée en français par Il y a un chat dans l’arbre. La prédication de localisation inverse, comme la prédication de localisation simple, illustrée en français par Le chat est dans l’arbre, se caractérise par son aptitude à encoder les relations figure-fond prototypiques ; elle diffère de la prédication de localisation inverse par le fait qu’elle encode la perspectivisation marquée ‘du fond à la figure’. Toutes les langues n’ont pas une construction prédicative de localisation inverse morphologiquement distincte de la prédication de localisation simple, mais dans beaucoup de langues qui pas une telle construction, l’ordre des constituants peut varier en relation avec la perspectivisation. Ce n’est toutefois pas le cas pour les langues de la ceinture soudanaise. Une particularité typologique remarquable des langues de cette zone est que la plupart d’entre elles n’ont pas une construction morphologiquement distincte pour la prédication de localisation inverse, et en même temps n’utilisent pas la variation de l’ordre des constituants pour exprimer un changement de perspective dans la prédication de localisation.</abstract>
  <subject>
    <topic>African languages</topic>
  </subject>
  <classification authority="ddc">490</classification>
  <relatedItem type="host">
    <genre authority="marcgt">periodical</genre>
    <genre>academic journal</genre>
    <titleInfo>
      <title>Afrikanistik Online</title>
    </titleInfo>
    <part>
      <detail type="volume">
        <number>2019</number>
      </detail>
      <detail type="issue">
        <number>1</number>
      </detail>
      <date>2019</date>
    </part>
  </relatedItem>
  <identifier type="issn">1860-7462</identifier>
  <identifier type="urn">urn:nbn:de:0009-10-48607</identifier>
  <identifier type="uri">http://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:0009-10-48607</identifier>
  <identifier type="citekey">creissels2019</identifier>
</mods>
Download

Full Metadata